31 DÉCEMBRE 1968 Pour la première fois de l’histoire, Radio-Canada présente une revue de fin d’année intitulée «Bye bye»

Le premier Bye Bye, Bye Bye 68, était pour faire attendre les gens pour souhaiter: “Bonne année”! Cette tradition est gardée dans les “Bye Bye” à venir! Cette revue deviendra une tradition annuelle, attirant le 31 décembre, de 23 heures à minuit, des millions de téléspectateurs.

Revue d’actualité annuelle, jouée le 31 décembre à 23h. Cette revue réunit tous les événements qui ont marqué l’année, autant sportif, politique ou artistique. Parfois, il y a des parodies de publicités, de série télé ou film qui ont marqué l’année.
Créé par Radio-Canada, c’est le poste même qui décide qui écrirait la revue de l’année.
Dès le Bye Bye 90, la revue passa d’une heure à une heure et demie et en direct.
Suite au Bye Bye 2008, les critiques fusent, avec en ligne de mire plusieurs sketchs qualifiés de grossiers.

André Ducharme, Yves Pelletier et Bruno Landry seront invités à l’émission spéciale de fin d’année de Tout le monde en parle, animée par Guy A. Lepage (à droite).
Photo: André Pichette, archives La Presse

Le Bye Bye 2009 sera remplacé par une émission spéciale de fin d’année de Tout le monde en parle animée par Guy A. Lepage (à droite).

                                                                                                                                    

Lire la suite...

31 DÉCEMBRE 1935 Charles Darrow de Pennsylvanie fait breveter son invention du jeu de Monopoly

L’invention du jeu connu maintenant sous le nom de Monopoly est attribuée à Charles B. Darrow, un ingénieur de Germantown (Pennsylvanie). Cependant, l’idée était tirée d’un jeu qui était déjà diffusé, à faible échelle, “The Landlord’s Game” (“Le Jeu du Propriétaire”), breveté en 1904. Charles B. Darrow a modifié le jeu, l’a fabriqué et l’a vendu en un nombre suffisant pour intéresser la Société Parker Brothers. Avec 26 versions vendues dans 43 pays, la demande MONOPOLY n’a jamais diminué.

Monopoly est un jeu de société axé sur l’acquisition de titres immobiliers fictifs, intégrant des éléments de hasard. Après avoir perdu son emploi dans une société de vente à la suite du krach boursier de 1929 , Darrow travailla à divers petits travaux. Voyant ses voisins et ses connaissances jouer à un jeu de société artisanal dans lequel l’objet était d’acheter et de vendre une propriété, il décida de publier sa propre version du jeu, avec l’aide de son premier fils, William, et de sa femme Esther. Darrow a commercialisé sa version du jeu sous le nom de Monopoly .

En vérité, Darrow n’était que l’une des nombreuses personnes du Midwest américain et de la côte Est qui jouaient à un jeu d’achat et d’échange de propriétés. Voir l’ historique du jeu de société Monopoly . L’ancêtre direct du jeu était The Landlord’s Game , créé par Elizabeth Magie . Le jeu a été utilisé par des professeurs d’université et leurs étudiants, et une autre variante, intitulée Le jeu fascinant de la finance , a été publiée dans le Midwest à la fin des années 20 et au début des années 30. De là, le jeu a voyagé dans l’est, où il était resté populaire en Pennsylvanie, et est devenu populaire auprès d’un groupe de quakers à Atlantic City, dans le New Jersey.. Darrow a appris à jouer au jeu grâce à Charles Todd, qui l’avait joué à Atlantic City, où il avait été personnalisé avec les noms de rue et de propriété de cette ville. La version du jeu de Darrow, telle que publiée, était pratiquement identique à la version qu’il avait apprise de Todd.

                                                                               

Lire la suite...

30 DÉCEMBRE 1980 Le merveilleux monde de Disney disparaît des ondes

À chaque semaine, M. Disney lui-même faisait la présentation de son émission.

Pendant 25 ans, le réseau NBC présentait à chaque semaine la version anglaise et originale de cette émission.
En ce jour, il rompt le contrat qui le lie à la compagnie de Disney.
Toutes ces émissions étaient traduites en plusieurs langues dont le français pour notre plaisir.

Walt Disney Pictures est un studio de production cinématographique créé le  comme une filiale de la société Walt Disney Productions, renommée Walt Disney Company en 1986. Il continue à produire ce qui formait le cœur de métier de la société Disney fondée en 1923 par Walt Disney, des films d’animation et d’autres en prise de vue réelle. Avant que cette filiale ne soit créée, il s’agissait d’un service interne de la compagnie.

Walt Disney Pictures est souvent nommé à tort Studios Disney ou Walt Disney Studios mais ce terme regroupe différents éléments, que ce soit les studios de tournage, des studios d’animation – dont certains sont aujourd’hui fermés – ou la société (voir Walt Disney Studios). Le studio d’animation a fourni l’essentiel des productions Disney jusqu’à la fin des années 1940. Au début des années 1950, la société a diversifié son activité en produisant des films en prises de vue réelles et des émissions de télévisions, en assurant elle-même sa distribution et en se lançant dans le développement d’un parc à thème. Dans les années 1980, les productions cinématographiques Disney se sont diversifiées via d’autres labels à vocation moins familiale comme Touchstone Pictures. Walt Disney Pictures est alors devenu l’un des labels du groupe cinématographique Disney, le Walt Disney Motion Pictures Group.

                                                                                                                                   

Lire la suite...

30 DÉCEMBRE 1865 Naissance de Rudyard Kipling

Écrivain britannique, Rudyard Kipling est un auteur de romans, de poèmes et de nouvelles qui ont essentiellement pour toile de fond l’Inde. Il naquit le 30 décembre 1865 à Bombay, en Inde. À l’âge de six ans, il fut envoyé en pension en Angleterre pour recevoir une éducation britannique. Il y vécut cinq années malheureuses.

Parmi les plus célèbres œuvres de fiction de Kipling, il faut retenir Multiples Inventions, Capitaine courageux mais surtout le Livre de la jungle (1894) et le Second Livre de la jungle (1895).

Ces recueils de contes animaliers et anthropomorphiques, considérés comme ses plus grandes œuvres, mettent en scène le personnage de Mowgli, «petit d’homme» qui grandit dans la jungle mais choisit finalement de rejoindre le monde des humains.

Kipling est considéré comme l’un des plus grands romanciers et nouvellistes anglais.
Il fut le premier écrivain anglais à recevoir le prix Nobel de littérature (1907). Il mourut le 18 janvier 1936, à Londres.

Ces recueils de contes animaliers et anthropomorphiques, considérés comme ses plus grandes œuvres, mettent en scène le personnage de Mowgli, «petit d’homme» qui grandit dans la jungle mais choisit finalement de rejoindre le monde des humains.

Kipling est considéré comme l’un des plus grands romanciers et nouvellistes anglais.
Il fut le premier écrivain anglais à recevoir le prix Nobel de littérature (1907). Il mourut le 18 janvier 1936, à Londres.

 

      

Lire la suite...

30 DÉCEMBRE 1946 Naissance de Patti Smith

Patti Smith, née Patricia Lee Smith le 30 décembre 1946 à Chicago, dans l’Illinois, aux États-Unis, est une musicienne et chanteuse de rock, poète, peintre et photographe américaine. Mariant la poésie Beat avec le garage rock des années 1960 et 1970, elle est considérée comme la « marraine » du mouvement punk.

Née à Chicago au sein d’une famille d’origine irlandaise, Patricia grandit à Pitman, petite ville située dans le sud du New Jersey. Son père est un ancien danseur de claquettes devenu employé de bureau dans une usine et sa mère ayant abandonné une carrière de chanteuse de jazz pour élever ses quatre enfants est serveuse dans un restaurant. À l’adolescence, Patti se détache de l’éducation très religieuse de sa mère Témoin de Jéhovah. Diplômée de la Deptford Township High School (équivalent du lycée) en 1964, elle entre à l’école normale pour devenir institutrice.

Lorsqu’elle tombe enceinte à 18 ans, elle en est radiée et doit travailler.

                                                                 

Lire la suite...

29 DÉCEMBRE 1982 Naissance de Gabrielle Destroismaisons, chanteuse

Née le 29 décembre 1982 à Montréal, elle a grandi et habite toujours à St-Lin. Elle a pris des cours de piano, de danse, de théâtre et de chant, et a été la vedette de la chorale municipale Nouvelle sensation de la musique pop en 2000-2001. Gabrielle faisait partie de l’écurie des Productions Guy Cloutier jusqu’à récemment. Encore toute jeune (elle a à peine 17 ans en 2000), elle obtient de grands succès avec les chansons “Et Cetera” et “Folle Folie”. En 2003, elle récidive avec l’album La vie qui danse, réalisé par Fred St-Gelais (Hépatite B) et sur lequel on retrouve Suivre l’étoile et Laisse-moi.
Tiré de Bilan du siècle

Gabrielle Destroismaisons (née le  à Saint-Lin–Laurentides) est une chanteuse québécoise issue d’une famille de six enfants. Elle s’est fait connaître avec l’album, Et cetera, en 2000, qui s’est vendu à plus de 100 000 exemplaires en quelques mois.

Toute jeune, elle prend des cours de piano et se lance dans la danse et le théâtre. C’est à l’âge de 14 ans qu’elle décide de se consacrer à la musique et trois ans plus tard, elle sort son premier album.

Son style de musique, ressemblant à celui de Britney Spears et de Christina Aguilera, plaît au public adolescent. En 2014, elle obtient son diplôme d’études secondaires après avoir étudié au Centre Saint-Paul. Même avec l’obtention de son diplôme, elle continue de fréquenter le Centre Saint-Paul dans le cadre d’un spectacle annuel qui prévient les jeunes des dangers de la drogue.

           

Lire la suite...

29 DÉCEMBRE 1951 Naissance George Thurston, chanteur ( Boule Noire)

Georges Thurston, surnommé Boule Noire (Bedford – Montréal) est un auteur-compositeur-interprèteproducteur et animateur de radio québécois. Il est connu pour ses succès Aimer d’amour et Aimes-tu la vie?

Plus connu sous le nom de Boule Noire.

Sa carrière a débuté en 1965 avec le groupe des Zinconnus, qui le sont restés par la suite.
Pendant quelques années, il a été musicien accompagnateur de nombreux artistes québécois. 
Se lançant en solo sous son pseudonyme de Boule Noire en 1976, il connaît un grand succès avec sa chanson Aimes-tu la vie?
Sa notoriété augmente et il atteint le sommet du palmarès à plusieurs reprises.
Il a connu un grand succès en Europe avec sa chanson “Aimer d’amour” au début des années 90. 
Musicien aux multiples talents, il touche la guitare, la basse, les percussions, le piano et la batterie.
Il anime à la radio de Montréal une émission très populaire: Les années Boomers.

Il est décédé, le 18 juin 2007, après avoir lutté contre un cancer colorectal, une semaine après avoir lancé son autobiographie Aimes-tu la vie?. Il avait 55 ans.

Abandonné par ses parents dès sa naissance, Georges Thurston a grandi à Saint-Jérôme, dans une quarantaine de foyers d’accueil. En 1965, il fait partie d’un groupe de R&B nommé les Zinconnus. En 1968, il décide de passer en solo et réalise ses premiers 45 tours sous son vrai nom. Ayant peu de succès, il joue du piano, de la guitare et de la batterie pour plusieurs artistes, dont Robert CharleboisClaude Dubois et Nanette Workman. Il participe comme chanteur d’arrière-plan sur le 45 tour Hey Lord-Valentine de Robert Salagan [archive]qui sort le 14 février 1972 sous la distribution Polydor Canada, et de même en disque la version française de la chanson Valentine sur disque Spectrum [archive] [c’est pas clair, cette phrase. Ça veut dire quoi?].

En 1975, il décide de changer son nom d’artiste pour Boule Noire, en raison de sa coupe afro. Il connaît son premier succès en 1976 avec la chanson Aimes-tu la vie ?, en plus d’écrire des chansons pour le groupe pop Toulouse. Entre 1978 et 1980, il travaille principalement avec les paroliers Pierre Létourneau (Il me faut une femmeCombien de temps…) et Jocelyne Berthiaume (À fleur de peauConstance…) ainsi qu’avec les compositeurs Angelo Finaldi et Hovaness ‘Johnny’ Hagopian (J’ai besoin d’amourDiscomania…). En 1979, il connaît un important succès avec l’album Aimer d’amour, qui est vendu à plus de 100 000 exemplaires, ce qui lui permet d’entreprendre une tournée. Il travaille alors avec le producteur Yves Martin.

                

Lire la suite...

29 DÉCEMBRE 1955 Premier disque pour Barbra Streisand

À 13 ans, Barbra Streisand fait un disque pour la première fois; il s’agit d’un enregistrement amateur de la chanson YOU’LL NEVER KNow.

Barbara Steisand nait le 24 avril 1942 dans le quartier de Brooklyn à New York, au sein d’une famille juive. Son père, Emanuel Streisand meurt d’une complication de crise d’épilepsie quand elle a un an. Sa mère, Diana, née Ida Rosen, secrétaire scolaire, absente et peu réconfortante, se remarie avec Louis Kind, un instituteur jugé violent. Barbara sait très vite qu’elle veut faire du théâtre ou du cinéma : elle imite les publicités qui passent à la télévision et passe ses après-midi dans les salles obscures, à regarder tous les films, quels qu’ils soient.

Barbra Streisand en 1962
Adolescente, elle abandonne les études après sa dernière année de collège pour chanter dans un nightclub. Elle réalise son premier disque amateur à 13 ans, participe à plusieurs pièces de théâtre entre l’été 1957 et l’été 1959 et remporte son premier concours de radio crochet en 1960, à l’époque où elle décide de supprimer le deuxième « a » de son prénom.

Barbara Joan Streisand, dite Barbra Streisand, née le  à BrooklynNew York, est une chanteuseactriceréalisatrice et productrice américaine.

Elle a remporté deux Oscars, huit Grammy Awards, cinq Emmy Awards dont un Daytime Emmy, un Tony Award d’honneur, l’American Film Institute Award, le Kennedy CenterHonors Award4, un Peabody Award, et est l’une des rares artistes à avoir remporté un Oscar, un Emmy, un Grammy et un Tony. Elle est également officier de la Légion d’honneur.

Elle est l’une des artistes ayant vendu le plus de disques, avec plus de 71,5 millions d’albums vendus aux États-Unis et plus de 140 millions d’albums vendus dans le monde entier. Elle est l’artiste féminine la mieux classée sur la Recording Industry Association of America‘s (RIAA) Top Selling Artists List, ainsi que la seule femme classée parmi les dix premiers. Avec Frank SinatraCher, et Shirley Jones, elle est la seule artiste à avoir remporté un Oscar du meilleur acteur et à avoir au moins un album numéro 1 au classement Billboard Hot 100.

Selon la RIAA, Streisand détient le record du nombre d’albums ayant été dans le top dix – un total de 31 depuis 1963. Elle détient aussi le record de longévité (48 ans) entre son premier et son dernier album dans le top dix. Avec son album Love Is the Answer (en), elle devient la seule artiste à détenir un album numéro un des ventes sur cinq décennies consécutives. Selon la RIAA, elle a obtenu plus de 51 disques d’or, 30 disques de platine, et 13 disques multi-platine aux États-Unis.

En outre, elle est l’auteur du livre My Passion for Design, qui comprend des photos de ses résidences, notamment celle de Californie.

   

Lire la suite...

28 DÉCEMBRE 1886 Josephine Garis Cochrane invente le premier lave vaisselle

 Josephine Garis Cochrane née le 8 mars 1839 dans le comté d’Ashtabula (Ohio) et morte le 3 août 19132 est considérée comme l’inventeuse du premier lave-vaisselle en 1886 à Shelbyville (Illinois), bien qu’une machine à laver la vaisselle ait été brevetée en 1850 par Joel Houghton.

Le concept s’améliora et évolua, afin d’éviter que ses serviteurs ne brisent la porcelaine

Josephine Cochrane était riche et recevait beaucoup. Elle employait du personnel pour faire la vaisselle mais voulait une machine qui puisse accomplir cette tâche sans jamais ébrécher les plats. Cette machine n’existant pas, elle se serait exclamé : « Si personne ne veut inventer de machine à laver la vaisselle, je le ferai moi-même ! » (“If nobody else is going to invent a dishwashing machine, I’ll do it myself!”)

Elle mesura donc ses plats et construisit des compartiments spécialement conçus pour recevoir assiettes, coupes ou soucoupes. Ces compartiments étaient placés sur une roue horizontale située dans une chaudière en cuivre. La roue était actionnée par un moteur tandis que de l’eau savonneuse, introduite par la base de la chaudière, ruisselait sur les plats. Elle construisit plusieurs exemplaires pour ses amis, qui baptisèrent la machine le « lave-vaisselle Cochrane » (“Cochrane Dishwasher”).

Elle breveta son invention (Patent No. 355, 139) et la fit produire. Elle la présenta à l’Exposition universelle de 1893 à Chicago où elle remporta un prix. Son entreprise prit le nom de Garis-Cochran Dish-Washing avant d’être intégrée à KitchenAid. La difficulté à produire suffisamment d’eau chaude et la taille de la machine limita, dans un premier temps, sa clientèle aux hôtels et restaurants. Ce n’est qu’au milieu du xxe siècle que le lave-vaisselle se diffusa dans les foyers.

      

Lire la suite...

28 DÉCEMBRE 2005 Gilles Kègle est nomme «héros de l’année»

Gilles Kègle ‘l’infirmier de la rue’ est nommé «héros de l’année dans la section Travail communautaire» par le magazine Reader’s Digest
Il travaille depuis des années auprès des démunis de la ville de Québec
Gilles Kègle, né le  à Trois-Rivières au Québec, est un bénévole québécois. Surnommé l’« infirmier de la rue », c’est un bénévole du quartier Saint-Roch de la ville de Québec qui s’occupe des plus démunis et des personnes vivant dans la solitude. Il a reçu plusieurs honneurs officiels pour son dévouement

Distinctions et prix

     

 

Lire la suite...
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com