2 JANVIER 2015 Décès de Suzanne Lapointe (Animatrice)

2 JANVIER 2015 Décès de Suzanne Lapointe (Animatrice)

À croire que Suzanne Lapointe était vaccinée pour le bonheur. Son rire perpétuel était même devenue sa marque de commerce et bien des imitateurs en ont fait leur tête de turc.
Suzanne Lapointe en 1969

L’animatrice est décédée des suites d’un cancer des ganglions à l’âge de 80 ans. Elle était aussi atteinte de la maladie d’Alzheimer. 

L’animatrice a fait les belles heures des Démons du midi avec son comparse Gilles Latulippe.

La co-animatrice des Démons du midi aux côtés de Gilles Latulippe, est née à Montréal le 16 mai 1934.
Si on l’a toujours connu comme animatrice à la télévision, on oublie que sa première vocation était le chant lyrique. Et le premier engagement, sera rien de moins qu’avec la troupe de la Comédie Française qui était en tournée en Amérique du Nord. Elle avait réussi, grâce à un de ses contacts au Conservatoire, à décrocher un rôle dans le bourgeois gentilhomme de Molière. Les représentations se déroulèrent à Ottawa, Toronto, Québec avec au final, deux semaines de représentations à Broadway. Revenue à Montréal elle sera Salomite dans Athalie. Mais pour ce qui est de continuer comme chanteuse d’opéra, l’horizon était assez limité et précaire. 

L’animatrice a fait les belles heures des Démons du midi avec son comparse Gilles Latulippe.

La co-animatrice des Démons du midi aux côtés de Gilles Latulippe, est née à Montréal le 16 mai 1934.
Si on l’a toujours connu comme animatrice à la télévision, on oublie que sa première vocation était le chant lyrique. Et le premier engagement, sera rien de moins qu’avec la troupe de la Comédie Française qui était en tournée en Amérique du Nord. Elle avait réussi, grâce à un de ses contacts au Conservatoire, à décrocher un rôle dans le bourgeois gentilhomme de Molière. Les représentations se déroulèrent à Ottawa, Toronto, Québec avec au final, deux semaines de représentations à Broadway. Revenue à Montréal elle sera Salomite dans Athalie. Mais pour ce qui est de continuer comme chanteuse d’opéra, l’horizon était assez limité et précaire. 

En 2009, consécration d’une longue et riche carrière, Suzanne Lapointe recevra l’Ordre du Canada des mains de la gouverneure générale, Michaëlle Jean.

                           

Partager cette publication

Laisser un commentaire


HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com