6 FÉVRIER 2014 La médaille Pierre-de-Coubertin remise à Richard Garneau

6 FÉVRIER 2014 La médaille Pierre-de-Coubertin remise à Richard Garneau

La mémoire de Richard Garneau a été honorée à la Maison olympique du Canada, située au parc olympique de Sotchi, jeudi après-midi. L’animateur et journaliste sportif bien connu et respecté, qui est décédé à l’âge de 82 ans le 20 janvier 2013, a reçu la médaille Pierre de Coubertin. Il s’agit seulement de la 15e fois depuis sa création en 1964 que le Comité international olympique (CIO) décerne cet honneur.

Stéphane Garneau, visiblement fier, est celui qui a reçu la médaille au nom de son regretté père. « Je pense que cette médaille lui aurait fait particulièrement plaisir. Ce projet a pris forme de son vivant et il nous a joué un tour (en nous quittant), mais ce projet s’est rendu jusqu’au CIO et je suis présent ici aujourd’hui pour vous remercier en son nom. C’est une forme de couronnement pour lui et il serait très ému. Il aimait le sport et l’Olympisme était sa grande passion. »

La médaille Pierre de Coubertin est décernée par le CIO aux athlètes et autres personnes qui se sont distingués par leur esprit sportif en compétition olympique ou qui ont rendu des services exceptionnels au Mouvement olympique. Cet honneur s’ajoute aux nombreuses récompenses qui ont été décernées à M. Garneau au fil de sa carrière de plus de 60 ans. Parmi celles-ci, on note son intronisation au Temple de la renommée du hockey en 1999.

Richard Garneau a couvert 23 éditions des Jeux olympiques entre ceux de Rome, en 1960, jusqu’à ceux de Londres, en 2012. Ce communicateur hors pair a marqué des générations d’amateurs de sport tant par sa classe, sa passion contagieuse, son amour du sport et des athlètes, que par son respect de la langue française.

Dans son allocution, Stéphane Garneau a rappelé que c’est avec cette même passion qu’il avait animé l’émission Les Héros du samedi dans les années 1970. « Quand il voyait les jeunes se défoncer et se transcender, il était ému d’une certaine manière. Il prenait un réel plaisir à couvrir ces jeunes et il était fasciné par les gens qui se dépassaient. »

Partager cette publication

Laisser un commentaire


HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com