30 AVRIL 1792 Décès de John Montagu, 73 Comte de Sandwich

30 AVRIL 1792 Décès de John Montagu, 73 Comte de Sandwich

Le Britannique John Montagu, né en 1718 et mort en 1792, 4e comte de Sandwich, était amiral de la flotte du roi de Grande-Bretagne George III.
La légende veut que son nom a été donné au sandwich parce qu’il se faisait apporter ce mets à la table de jeu.
Un jour de 1765, lancé dans une de ses parties de cartes interminables, un serveur lui apporta deux tranches de pain garnies de viande froide et de fromage. Il trouva que ce plat revêtait deux qualités essentielles à ses yeux : premièrement il n’avait pas besoin de quitter la table de jeu pour s’alimenter et, deuxièmement, la conception du plat lui permettait de conserver les mains propres. Cependant, cette théorie est vraisemblablement une invention romanesque. Il est plus probable que le comte de Sandwich consommait ses sandwiches à son bureau, où il passait le plus clair de son temps, en particulier en 1765 où il occupait des fonctions gouvernementales qui ne lui laissaient guère de temps pour jouer. Il aurait pu mettre au point ces repas pour lui permettre de manger sans interrompre son travail.

Le sandwich, en tant que plat, tient son nom de John Montagu1. Le sandwich contenait à l’origine du bœuf salé, dont John Montagu était friand ; mais les circonstances de l’invention du sandwich ne sont pas très claires. D’après le récit de voyage contemporain de Pierre Jean Grosley, intitulé Tour to London, John Montagu était un grand joueur. Un jour de 1762, lancé dans une de ses parties de cartes interminables, un serveur lui apporta deux tranches de pain garnies de viande froide et de fromage. Il trouva que ce plat revêtait deux qualités essentielles à ses yeux : premièrement il n’avait pas besoin de quitter la table de jeu pour s’alimenter et, deuxièmement, la conception du plat lui permettait de conserver les mains propres.
Cependant, cette théorie est vraisemblablement une invention romanesque2. Il est plus probable que le comte de Sandwich consommait ses sandwiches à son bureau, où il passait le plus clair de son temps, en particulier en 1765 où il occupait des fonctions gouvernementales qui ne lui laissaient guère de temps pour jouer. Il aurait pu mettre au point ces repas pour lui permettre de manger sans interrompre son travail.

Partager cette publication

Laisser un commentaire


HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com