26 JUIN 1974 Premier objet vendu avec un code-barres

26 JUIN 1974 Premier objet vendu avec un code-barres

A Troy, en Ohio, un paquet de gomme à mâcher est le tout premier article vendu avec code à barres et lecteur optique. Un code-barres est la représentation d’une donnée numérique ou alphanumérique sous forme d’un symbole constitué de barres et d’espaces dont l’épaisseur varie en fonction de la symbologie utilisée et des données ainsi codées. Il existe des milliers de codes-barres différents ; ceux-ci sont destinés à une lecture automatisée par un capteur électronique, le lecteur de code-barres. Pour l’impression des codes-barres, les technologies les plus utilisées sont l’impression laser et le transfert thermique Un code-barres, ou code à barres (CAB), est la représentation d’une donnée numérique ou alphanumérique sous forme d’un symbole constitué de barres et d’espaces dont l’épaisseur varie en fonction de la symbologie utilisée et des données ainsi codées. Il existe des milliers de codes-barres différents ; ceux-ci sont destinés à une lecture automatisée par un capteur électronique, le lecteur de code-barres. Pour l’impression des codes-barres, les technologies les plus utilisées sont l’impression laser et le transfert thermique. Le brevet initial date du 7 octobre 1952 (concernant un code à lignes verticales, mais aussi en forme de cible, ainsi que le système d’acquisition des données). Il a été déposé par deux étudiants américains, Norman Joseph Woodland et Bernard Silver, qui cherchaient une méthode pour automatiser l’enregistrement des produits des fabricants. Leur idée a consisté à combiner le système de sonorisation de films et le code morse.

Partager cette publication

Laisser un commentaire


HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com