3 AOÛT 1956 Dans la baie de New York, l’île Bedloe où s’élève la grande statue est rebaptisée Liberty Island

Liberty Island, est une petite île inhabitée de la Upper Bay (« baie supérieure », partie septentrionale de la baie de New York), sur laquelle a été érigée la Statue de la Liberté. Sa superficie est de 6 hectares (précisément 59 558 m²).
Le nom de Liberty Island a été utilisé dès le début du XXe siècle, mais l’île n’a été officiellement rebaptisée qu’en 1956. Avant la construction de la Statue de la Liberté, l’île fut connue successivement sous les noms de Oyster Island (« île aux Huîtres »), puis de Bedloe’s Island (du nom d’un ancien propriétaire, Isaac Beldow, un calaisien installé à New York, qui acquit l’île en 1667).
Isaac Beldow, un calaisien installé à New York, qui acquit l’île en 1667).
Après avoir été la propriété de deux négociants, Adolphe Philipse et Henry Lane, période durant laquelle elle sera réquisitionnée par la ville de New York pour y installer un centre de quarantaine contre la variole, elle fut achetée en 1746 par Archibald Kennedy, 12e comte de Cassilis, chef du Clan Kennedy en Écosse, qui installa une résidence estivale. Celui-ci permit également que l’on utilise de nouveau l’île comme centre de quarantaine contre variole.
La ville de New York en fit l’acquisition le 18 février 1758, pour la somme de 1 000 $, afin d’en faire un centre de quarantaine contre la peste.
En 1800, l’État de New York la céda à son tour au gouvernement fédéral (en même temps que Governors Island et que Ellis Island) qui en assura la Fortification. C’est ainsi que l’on érigea de 1806 à 1811, Fort Wood (baptisé ainsi en l’honneur du Lieutenant-Colonel Eleazer Derby Wood qui combattit lors de la guerre anglo-américaine de 1812), un ouvrage défensif, construit en granit sur un plan en étoile à onze branches, ce qui lui valait le surnom de Star Fort (le « fort étoile »). Ce fort garda son activité militaire jusqu’en 1944.
Depuis les attentats du 11 septembre 2001, l’île est surveillée jour et nuit par des patrouilles de l’US Coast Guard.

Lire la suite...

2 AOÛT 2012 Premier test en vol du PAL-V

Le PAL-V One est à la fois une voiture de sport et un autogire . Cette voiture volante a été mise au point par la société néerlandaise PAL-V.
Ce véhicule se comporte comme une voiture au sol mais il possède la capacité de décoller sur un espace de 165 mètres. Comment vole-il ? Il est muni d’un rotor libre (une grande hélice repliable) sur le toit du véhicule ainsi que d’une hélice propulsive à l’arrière qui assure le mouvement. Le rotor a pour fonction de maintenir en l’air l’appareil et est uniquement entraîné par le vent relatif. Ses dimensions : Longueur 4 mètres, largeur 1,60 mètre, hauteur 1,60 mètre, masse à vide ~680 kg, puissance moteur 230 ch1.
Le design extérieur est développé par Chris Klok, diplômé en Design industriel de l’université de technologie de Delft, Pays-Bas.
Le Pal-V est plus stable qu’un hélicoptère car son rotor tourne à une vitesse moins élevée (350 tours par minute) que celui d’un hélicoptère (500 tours par minute) ce qui le rend moins sensible aux turbulences. En contrepartie il ne décolle pas à la verticale comme l’hélico mais plutôt à la manière d’un petit avion.

Lire la suite...

1er AOÛT 2019 Radio de la Capitale franchit le cap des 100,000 visiteurs, 1 an après sa restructuration en juillet 2018.

RADIO DE LA CAPITALE a été mis en service le 20 février 2014 et a sans cesse maintenu sa ligne directrice musicale ainsi que la qualité sonore de transmission exigée par son propiétaire et technicien Philippe Boulinguez.
RADIO DE LA CAPITALE présente 24h/24h et 7j/7j une sélection très variée dans les styles de musiques, rejoignant ainsi des auditeurs et auditrices par la technologie de l’internet , partout dans le monde.
À la base l’idée de créé une radio web était un concept réalisé en 2003 par Philippe Boulinguez mais qu’aucune radios FM de l’époque ni voyaient aucun d’avenir.
c’est alors qu’une personne ayant déjà travaillé à CJRP 1060 à Québec , Mr. Alain Bertrand s’intéressa au projet, après présentation du projet et analyse, l’élaboration du concept et la réalisation pris forme et le lancement officiel sur les ondes du WEB fut le 20 Février 2014, en présentant des bulletins de nouvelles, faits divers et liens avec les services publiques et d’urgence de la région de Québec
En septembre 2016 Mr. Bertrand décida de quitter RADIO DE LA CAPITALE et de se lancer lui même dans un autre style de Radio Web.
En Septembre 2017 une personne du nom de Madame Sylvie Dion proposa à RADIO DE LA CAPITALE de présenter des Éphémérides et c’est en Janvier 2018 que le site web de RADIO DE LA CAPITALE offrit les capsules d’Éphémérides. Ce fût un vif succès qui intéresse les visiteurs du site web. En juin 2018 Madame Dion quitta RADIO DE LA CAPITALE et le style de présentation des Éphémérides fut modifié dans le concept que est en vigueur présentement.
Mr. Alain Bertrand contribua beaucoup à faire connaître le nom de RADIO DE LA CAPITALE et Madame Dion fit de son idée un concept qui rehaussa le visuel de RADIO DE LA CAPITALE.
Au moment de publier ce message RADIO DE LA CAPITALE a franchit les 101,027 visiteurs.
Merci à toutes les personnes qui ont et continuent de contribuer au succès de RADIO DE LA CAPITALE

Lire la suite...
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com